2 façons de cuisiner et d’agrémenter vos plats à l’aide du miel corse

2 façons de cuisiner et d’agrémenter vos plats à l’aide du miel corse

Le miel corse, qui est protégé par une appellation d’origine contrôlée, s’accorde parfaitement dans différents plats et permet d’y ajouter une douceur supplémentaire. Dans cet article, que vous soyez plutôt sucré ou plutôt salé, nous vous proposons 2 façons de cuisiner et d’agrémenter vos plats grâce au miel corse. 

Cuisinez et agrémentez vos recettes sucrées à l’aide du miel corse

Afin de profiter pleinement de tous les atouts thérapeutiques que procure le miel corse, il est préférable de le consommer sans cuisson. Vous pouvez l’ajouter dans différents produits consommables comme un yaourt, un riz au lait, une compote ou en le nappant sur une tarte de saison. Bien sûr, vous pouvez le faire entrer dans la composition de desserts cuits tels que le pain d’épices ou les confiseries comme les pastilles. Pour sélectionner le miel corse qui vous correspond, n’hésitez pas à cliquer sur ce lien afin de trouver celui qui égayera vos papilles.

Lire également : Comment choisir son vin rouge à table ?

Cuisinez et agrémentez vos recettes salées à l’aide du miel corse

Le miel corse est particulièrement celui dont le nectar provient des abeilles, est idéal dans le glaçage de carottes ou d’oignons grelots. Pour les amateurs de viande, n’hésitez pas à caraméliser des brochettes de viande, un rôti ou des tartines de chèvre. Afin de ne pas dénaturer les autres ingrédients de vos plats salés, privilégiez un miel d’acacia dont la saveur est plus douce. De plus, le miel étant un allié minceur grâce à ses antioxydants, faites-vous plaisir, mais sans excès bien sûr !

Les différentes gammes de miel corse disponibles

Les différentes gammes de miel corse disponibles sont les suivantes :

A découvrir également : Parlons des origines de la pizza !

  • le miel de printemps : ce miel clair et qui n’est pas acide s’utilise dans toutes les préparations ;
  • le miel du maquis de printemps : plus foncé, le goût de ce miel se rapproche du cacao ainsi que du caramel ;
  • le miel de maquis d’automne : ce miel est conseillé aux personnes aimant les notes assez fortes, car il est assez amer.

Maintenant que vous en savez plus sur le miel corse, ce bijou de la gastronomie locale, il ne reste plus qu’à le déguster dans le plat de votre choix, qu’il soit sucré ou salé !