Comment bien choisir sa machine à glaçons ?

Comment bien choisir sa machine à glaçons ?

Pour vos moments de détentes entre vos proches et autres, vous aurez besoin d’une machine à glaçon. Cet appareil vous permet d’avoir vos glaçons en une fraction de seconde. Pour l’utiliser, vous n’aurez qu’à mettre de l’eau dans un réservoir d’eau et de la mettre en route. Dites-vous ici que cet appareil arrêtera la production des glaçons quand il n’y aura plus d’eau et lorsque vous l’éteindrez. Avec elle, vous n’aurez plus besoin d’atteindre des heures avant d’avoir vos glaçons pour vos manifestations. Voici les critères à prendre en compte pour bien choisir votre machine à glaçons.

Optez pour un mode de réfrigération précis

La machine à glaçons telle que ce que vous découvrirez sur https://www.iceshop.fr/15-machines-a-glacons-professionnelles, vous permettra de réfrigérer votre eau plus vite que vous ne pouvez l’imaginer. Ici, vous pouvez opter pour la technologie offrant le refroidissement par l’air et celle qui permet de refroidir votre eau par l’eau. Lorsque vous optez pour ce second type de refroidissement, vous êtes sûr que la température ne peut varier. Quant au système de refroidissement à air, sachez qu’elle n’est pas onéreuse à l’achat et pas dispendieuse en production. Mais, vous devez la mettre dans une pièce où la température est quasi constante. Dans le même temps, vous devez aussi penser au type de glaçon qui doit ressortir de votre machine. Vous choisirez alors entre les glaçons en forme de cube de petite taille, de taille moyenne ou encore qui sera plus large.

Lire également : Les bienfaits méconnus de la courgette jaune

Le budget et les matériaux 

Vous êtes sur le point d’acheter une machine, alors il est important que vous optiez pour un meilleur rapport qualité/prix. Cela sera déterminé par le matériau de fabrication. Pour ne pas trop tergiverser, il est mieux d’opter pour l’inox. Ainsi, vous pouvez être rassuré que la machine dure en votre compagnie et vous n’aurez aucun mal à l’entretenir. En outre, vous fixerez votre budget en tenant compte de la fréquence à laquelle vous vous servirez de l’appareil. Définissez aussi votre budget selon vos potentialités et recherchez une machine entrant dans ce cadre.

La capacité de production et les dimensions de la machine à glaçon

Pour ce qui concerne la capacité de production, vous devez déterminer d’abord la quantité de glaçons que vous pourrez produire chaque jour. Toutefois, il convient de porter à votre connaissance que les machines dont vous vous servirez ont une capacité donnée. Vous pourrez produire entre 12 et 15 kg de glaçons au quotidien. Cela dit, si vos besoins dépassent cette capacité, vous pouvez vous tourner vers les machines plus sophistiquées. Pour les dimensions, vous prendrez non seulement en compte sa capacité de production, mais encore, votre espace disponible. Retenez aussi que la petitesse de la machine et sa capacité de production vont de pair.

A lire aussi : Les bienfaits du jus de pomme au quotidien

Une machine moins consommatrice et plus ergonomique

Pour choisir votre machine à glaçons, vous devez aussi tenir de sa consommation en termes d’énergie et d’eau. En outre, il est souhaitable d’opter pour une machine éco responsable ayant un coût de production ou d’utilisation acceptable. Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez toujours opter pour les machines à glaçon qui se nettoient elles-mêmes. Aussi, vous pouvez opter pour les machines qui vous permettront d’avoir de glaçon, de glace pilée et aussi d’eau fraîche. Vous pouvez également opter pour ces modèles intelligents qui émettront un signal vous notifiant que l’eau n’est plus dans le réservoir.

Les options supplémentaires à considérer lors de l’achat d’une machine à glaçons

Au-delà des critères de choix précédemment évoqués, il faut prendre en compte les options supplémentaires que peuvent proposer certaines machines à glaçons. Parmi celles-ci, on retrouve notamment :

• La fonctionnalité silencieuse : si vous souhaitez installer votre machine dans une pièce où le bruit peut être gênant (comme une chambre), optez pour une machine qui propose cette option.

• Le dispositif antibactérien : pour garantir la qualité sanitaire des glaçons produits par votre machine, privilégiez un modèle équipé d’un tel système.

• La capacité du réservoir d’eau : cela dépendra bien sûr de vos besoins et du nombre de personnes susceptibles d’utiliser la machine. Si vous êtes nombreux chez vous ou si vous organisez régulièrement des événements, il vaut mieux opter pour un grand réservoir.

• La forme des glaçons : selon vos préférences personnelles ou l’utilisation que vous comptez faire des glaçons (par exemple pour rafraîchir vos boissons rapidement sans qu’elles soient diluées), pensez à vérifier si la machine permet de produire différents types de glace (cubes classiques, demi-cubes, bâtonnets…).

Certains modèles incluent aussi une fonctionnalité autonettoyante afin d’éviter toute accumulation et prolifération bactérienne dans le compartiment principal où sont fabriqués les cubes glacés. N’oubliez pas que certains spécialistes recommandent l’utilisation occasionnelle du vinaigre blanc avec modération pour nettoyer en profondeur votre appareil.

Avant tout achat, il est primordial de se poser les bonnes questions et de prendre en compte l’ensemble des critères évoqués précédemment. En fonction de vos besoins personnels et des options supplémentaires qui vous paraissent indispensables, vous pourrez ainsi choisir la machine à glaçons idéale pour votre utilisation quotidienne ou occasionnelle.

Comment entretenir et nettoyer efficacement sa machine à glaçons pour une durée de vie prolongée

Pour profiter de votre machine à glaçons le plus longtemps possible, il faut une dernière mise au point :

Même si une machine à glaçons est pratique, il ne faut pas en abuser. Effectivement, il peut être tentant de multiplier les verres glacés tout au long de la journée, mais attention à l’impact sur l’environnement. La production de glace requiert beaucoup d’énergie, notamment pour refroidir l’eau qui va la constituer. Une fois consommée, cette dernière finit souvent par fondre ou être rejetée dans les égouts.

Pour minimiser votre empreinte écologique et économique tout en profitant d’un rafraîchissement bienvenu lors des chauds mois d’été :
• Pensez à remplir votre bac réutilisable avec des cubes confectionnés à partir du robinet,
• Préférez un modèle peu gourmand en énergie,
• Orientez-vous vers un appareil disposant d’un dispositif antibactérien afin de limiter le nombre de lavages nécessaires.