Quelles formations pour apprendre les métiers du vin et des spiritueux ?

Quelles formations pour apprendre les métiers du vin et des spiritueux ?

Le vin est l’une des plus anciennes boissons qui occupent toujours une place de choix autour des grandes tables. En effet, plusieurs compétences sont sollicitées aux différentes étapes de la vie du vin. Avez-vous toujours souhaité apprendre les métiers ayant trait aux vins et spiritueux ? Nous vous présentons ici toutes les formations qui peuvent vous être utiles à cet effet.

Le vigneron

C’est le premier et le plus connu des métiers du vin et spiritueux. Il est présent à toutes les étapes de la fabrication du vin, depuis la plantation jusqu’au soutirage. Il est parfois impliqué même dans la commercialisation. De nombreuses formations professionnelles permettent de devenir un bon vigneron. Ces formations sont sanctionnées par l’obtention de diplômes allant du BAC à la maitrise. Les principaux diplômes sont entre autres :

A lire aussi : Comment réaliser d'excellentes boissons chaudes à domicile ?

  • Un CAP agricole en métiers de l’agriculture et de la production végétale ;
  • Un BAC pro en gestion de l’entreprise vitivinicole ;
  • Un BTS en viticulture-œnologie ;
  • Un BPA en travaux de la vigne et du vin ;
  • Une licence professionnelle en métiers de la vigne et du vin ;
  • Un master en viticulture œnologie.

Dans un institut supérieur du vin, vous apprendrez les rudiments pour maitriser ce métier incontournable qui existe autour du vin.

L’œnologue

Il s’agit d’un expert de la science du vin qui maitrise de ce fait tout ce qui est relatif au vin, de son élaboration à sa dégustation. Pour être œnologue, il faut détenir le diplôme national d’œnologue (DNO). Celui-ci requiert une formation de deux années après la licence et équivaut donc au niveau master (Bac+5). Les filières de licence éligibles à suivre cette formation sont notamment :

A voir aussi : Quelle huile utiliser pour une cuisine saine ?

  • La chimie ou biochimie agronomique ;
  • La Pro biologie ;
  • La Pro œnologie ;
  • La biologie ;
  • La Pro viticulture œnologie ;
  • Etc.

Elles permettent d’avoir des prérequis à l’apprentissage des notions techniques et scientifiques étendues sur le vin. De ce fait, à la fin de sa formation, l’œnologue peut travailler dans les centres de recherches, les laboratoires, les vignobles, etc.

Le caviste

Il intervient dans l’embouteillage et la vente de vin et spiritueux. Pour cela, il doit avoir des connaissances assez précises du vin pour convaincre les gens de l’adopter. Il a également besoin de compétences en gestion d’entreprise pour mieux tenir la cave qu’il a à charge. Les formations pour devenir caviste sont rapides et précises. Elles sont sanctionnées par l’obtention de diplômes tels que :

  • Le CAP agricole, spécialité métiers de l’agriculture et de la production végétale ;
  • Le BPA en travaux de vigne et du vin ;
  • Le BTS en AG.

Le sommelier

Ce professionnel du vin est une véritable mine d’informations sur les vins des plus classiques aux plus récents. En effet, il a une maitrise parfaite du nom, de l’année et du verre adapté pour tout type de vin. Pour le devenir, vous devez suivre des formations reconnues en hôtellerie-restauration comme :

  • Un BAC STHR ;
  • Un BTS management ;
  • Un brevet professionnel de sommelier ;
  • Un CAP en service de restaurant ;
  • Un CAP Cuisine.

Le sommelier doit pouvoir associer sans difficulté les vins aux plats qui sont proposés dans le service de l’établissement où il travaille.