Comment choisir son vin rouge à table ?

Comment choisir son vin rouge à table ?

Le vin et les Français, c’est une histoire d’amour ! Des entrées aux plats, il accompagne en effet tous nos repas. Curieusement, lorsque vous les interrogez sur leurs critères de choix, il en ressort généralement un manque criard d’expérience. C’est dire qu’en réalité plusieurs y vont à tâtons. Voici quelques astuces qui vous aideront dorénavant à choisir votre vin rouge avec maestria.

Le choix du vin selon les plats

Choisir celui que l’on servira à table n’est donc certainement pas la chose la plus facile à faire. Il existe toutefois quelques règles (assez basiques d’ailleurs) qu’il faut connaître. Tout d’abord, si vous devez servir plusieurs crus lors d’un repas, sachez que la qualité doit monter progressivement avec vos plats. Commencez donc toujours par un pétillant en apéritif, puis vous sortirez par du moelleux au dessert. Quant au choix, une astuce simple est de partir sur un vin produit localement pour un plat régional. Vous serez ainsi certain d’obtenir un accord parfait pour une meilleure dégustation. Vous pouvez également essayer le contraire et vos papilles n’en seront que plus satisfaites. Au besoin, commandez votre vin rouge de table sur https://www.jean-merlaut.com/.

A lire en complément : 5 plats à base de fromage à déguster en hiver !

Le choix du vin selon la région

Une autre astuce pour choisir un vin rouge est de s’appuyer sur son cépage. Il correspond généralement à une variété de vignes. On a ainsi le Pinot noir en Bourgogne qui a la particularité d’évoluer très vite. Il peut donc comme le Cabernet Franc de Bordeaux, se boire immédiatement après achat. Le cabernet Sauvignon du Médoc quant à lui est plus riche en tanins et donc plus corsé. Il s’améliore avec le temps. Originaire du Pomerol, le Merlot est doux et frais, tandis que le Gamay de Beaujolais aura un goût fruité. Dans la Vallée du Rhône, optez pour la finesse du Grenache et la Syrah aux arômes poivrés pour le Languedoc. Attention toutefois, allez-y doucement si vous avez des problèmes minceur.

Les erreurs à éviter lors du choix d’un vin rouge

Il y a des erreurs à éviter lors du choix d’un vin rouge. Tout d’abord, ne pas choisir un vin en fonction de son prix. Il est possible de trouver un très bon cru sans se ruiner. Le prix élevé ne garantit pas la qualité du produit.

A voir aussi : Les bars à fromage : les nouveaux endroits où il faut être !

Il faut tenir compte des goûts et préférences personnels ainsi que ceux de ses invités avant tout. Si vous n’aimez pas les vins corsés ou tanniques, par exemple, inutile de vous forcer à en acheter juste parce qu’ils sont tendance ou bien notés dans les guides spécialisés.

Il ne faut pas suivre aveuglément les recommandations des sommeliers ou des experts sans être sûr qu’elles correspondent aux attentes et aux besoins réels du moment. Prenez le temps de discuter avec eux pour comprendre leurs suggestions et orientez votre choix selon vos critères propres.

Attention aux accords mets-vins : chaque plat mérite une attention particulière quant au choix du vin qui l’accompagne. Certains plats seront mieux accompagnés par un blanc plutôt qu’un rouge, tandis que d’autres nécessitent des vins rouges puissants pour faire ressortir toutes leurs saveurs.

Avec ces conseils simples mais efficaces ainsi que quelques connaissances sur les cépages et appellations françaises, vous serez prêt à choisir le meilleur vin rouge pour accompagner tous vos plats favoris !

Les conseils pour bien conserver et servir son vin rouge

Une fois le choix du vin rouge fait, il faut savoir le conserver et le servir dans les meilleures conditions. Voici donc quelques conseils pour y parvenir.

Il faut choisir un lieu de rangement approprié. Le vin rouge doit être conservé à une température comprise entre 12 et 16°C. Si la température est trop élevée, cela pourrait altérer son goût et sa qualité. Évitez aussi les endroits ensoleillés ou humides qui peuvent détériorer l’étiquette ou même faire moisir le bouchon.

Pour bien servir votre vin rouge, il est primordial de respecter sa température idéale de dégustation. En général, on recommande une température autour de 18°C. Pour rafraîchir rapidement votre bouteille avant de la servir, vous pouvez la plonger dans un seau rempli d’eau froide avec des glaçons pendant environ 20 minutes.

Il faut bien choisir ses verres. Les verres à pied sont idéaux pour apprécier toutes les subtilités olfactives et gustatives du vin rouge. Ils doivent être propres et sans odeurs résiduelles pouvant altérer l’expérience sensorielle.

Lorsqu’il s’agit d’un grand cru qui mérite une attention particulière pour pleinement profiter de toute sa complexité aromatique, il peut être judicieux de procéder à une carafe afin qu’il puisse respirer suffisamment avant d’être servi. Effectivement, la carafe permet de libérer les arômes du vin et de le rendre plus expressif.

Voici quelques astuces pour bien conserver et servir votre vin rouge, afin d’en apprécier toutes les subtilités et profiter pleinement des plaisirs gustatifs qu’il peut offrir.