Comment savoir si un restaurant est propre ?

Comment savoir si un restaurant est propre ?

Pour le client, un restaurant montrant le moindre signe d’insalubrité est un restaurant où il ne remettra plus les pieds. Le consommateur a la possibilité de contrôler un restaurant quant à son niveau d’hygiène, et ce, très facilement. Le restaurant quant à lui dispose d’un outil incontournable – le PMS – pour se mettre en conformité avec la réglementation, rassurer et fidéliser ses clients.

Restaurant propre : accès aux résultats des contrôles sanitaires

Le secteur de l’industrie agroalimentaire, de la restauration et autres métiers de bouche est un secteur très réglementé. Il en va de la sécurité sanitaire et de la traçabilité des aliments fournis aux clients. Un restaurant doit observer de nombreux protocoles stricts inscrits dans son Plan de maîtrise sanitaire ou PMS.

Lire également : Quels sont les desserts préférés des français ?

Le plan de maîtrise sanitaire est propre à chaque restaurant et aborde toujours plusieurs aspects de l’hygiène du personnel, du nettoyage et désinfection des locaux et du matériel et bien d’autres encore. Le client peut contrôler un restaurant, ou plutôt la note que lui a fourni le service des contrôles sanitaires directement en ligne.

Vous voulez savoir si un restaurant a instauré et a respecté un plan de maîtrise sanitaire en bonne et due forme ? Pour cela, vous pouvez directement consulter en ligne les résultats des contrôles sanitaires avec l’application Alim’Confiance. Avec cette application sur votre téléphone, iOS ou Android, vous saurez en quelques clics quelle note a obtenu un restaurant.

Lire également : Une sélection de cadeaux gourmands pour vos clients ou salariés

Contrôler la propreté d’un restaurant : le niveau d’hygiène

Avez-vous le droit de demander à voir la cuisine d’un restaurant avant d’y commander ? Certains établissements vous y invitent volontiers, d’autres seront sûrement choqués. Dans tous les cas, votre droit à ce sujet est sujet à discussion. Entre-temps, vous avez déjà un outil formidable pour contrôler la propreté d’un restaurant.

Un restaurant propre obtient un bon niveau d’hygiène de la part du service des contrôles sanitaires. Ici, il faut faire confiance au travail des inspecteurs sanitaires. Aucun client n’aura accès aux détails du plan de maîtrise sanitaire d’un restaurant, d’une cantine ou encore d’un fast-food. Le personnel du restaurant nettoie et change-t-il de vêtements régulièrement selon ce que stipule le PMS de son établissement ?

Le lavage des mains et l’utilisation des gants, charlottes, masques et autres éléments jetables sont-ils conformes à la réglementation ? Les produits et le matériel ainsi que les méthodes utilisés au sein du restaurant sont-ils sécuritaires pour votre santé. Tous les points de vérification concernant ces questions sont contrôlés par les inspecteurs de la DDPP qui attribue un certain niveau d’hygiène à un établissement donné.

Restaurant propre : les niveaux d’hygiène attribués

En règle générale, il n’est pas possible pour le client de vérifier dans les détails les éléments relatifs à la propreté d’un restaurant outre les éléments accessibles visuellement. Un restaurant, une cantine, un café ou encore un établissement de fast-food peut obtenir un niveau d’hygiène très satisfaisant en élaborant un Plan de maîtrise sanitaire en collaboration avec un établissement comme AgroQual Laboratoire.

Après un contrôle sanitaire, si les non-conformités d’un restaurant ne nécessitent pas qu’on prenne des mesures de police administrative, il obtient le niveau d’hygiène satisfaisant. Un restaurant ayant obtenu un niveau d’hygiène à améliorer doit améliorer ses pratiques et procéder à des mesures correctives qui seront contrôlées ultérieurement.

Quand les non-conformités constatées lors d’un contrôle sanitaire risquent de mettre en danger la santé des consommateurs, au restaurant est attribué un niveau d’hygiène à corriger de manière urgente. L’établissement sera fermé et son agrément sanitaire sera retiré ou suspendu. Ces différents niveaux d’hygiène permettent aux clients d’évaluer bien plus que la propreté d’un restaurant.

L’obligation d’information d’un restaurant quant à sa propreté

Le restaurant, le supermarché, le distributeur ou encore les métiers de bouche n’est pas dans l’obligation de tenir informé sa clientèle quant à sa propreté. De sa propre initiative et pour son propre bien, le restaurant, et les autres établissements de remise directe d’ailleurs, peut afficher son niveau d’hygiène sur sa devanture.

Une affichette « niveau d’hygiène très satisfaisant » sur la devanture du restaurant est un réel atout pour avoir la confiance des clients. Le restaurant peut faire la demande pour cette affichette auprès des services départementaux mais peuvent également la télécharger sur l’application Alim’confiance. Si aucun affichage n’est accessible au client, ce n’est pas grave.

Le client peut toujours consulter les résultats des contrôles sanitaires directement sur l’application. Pour savoir si le restaurant où il compte dîner ou passer une bonne soirée en tête à tête est propre – conforme à la réglementation – le client peut effectuer sa recherche de plusieurs manières : par nom de l’établissement, sur la carte interactive de l’application, par adresse.

L’importance du plan de maîtrise sanitaire pour un restaurant

Des entrées aux desserts, tous les plats du menu et tout ce qui est servi dans un restaurant ne doivent présenter aucun risque pour la santé du consommateur. Cela passe par la propreté du matériel utilisé, le suivi de l’hygiène du personnel, les protocoles de la sécurité sanitaire et bien d’autres encore.

Le Plan de maîtrise sanitaire, concernant les restaurateurs et les opérateurs de l’agroalimentaire ou encore les distributeurs, est un document obligatoire à établir et à mettre à jour. Les différents éléments du PMS sont spécifiques à chaque établissement. La détermination et la rédaction des éléments devant être inclus dans le PMS de l’établissement constituent des tâches assez techniques.

Les établissements comme AgroQual Laboratoire accompagnent les restaurants et les entreprises concernées à établir ce document mais aident également à former leur personnel. En effet, il ne faut pas oublier que ce fichier doit être mis à jour régulièrement pour que l’établissement puisse prouver sa conformité lors des contrôles sanitaires en vue d’obtenir un niveau d’hygiène décent et qui ne risque pas de faire fuir ses clients.

Restaurant propre : les éléments clé d’un plan de maîtrise sanitaire

Un restaurant doit répondre à des obligations strictes. Les non-conformités à la réglementation peuvent coûter cher à un établissement. Ne serait-ce que la mauvaise réputation induite par « un niveau d’hygiène à améliorer” peut mettre à mal la notoriété d’un établissement. L’établissement et le suivi d’un PMS et de ses outils sont à confier à des experts comme ceux de AgroQual.

Les mesures et les bonnes pratiques d’hygiène à adopter au sein d’un restaurant en termes de sécurité sanitaire et d’hygiène doivent être personnalisées et répondre aux réalités des lieux. Le PMS doit aborder de nombreux protocoles concernant l’hygiène du personnel, la propreté des locaux et du matériel.

En dehors des bonnes pratiques d’hygiène, le plan HACCP et la traçabilité des produits sont aussi des éléments incontournables du PMS d’un restaurant. En restauration, la maîtrise des températures est aussi un élément crucial abordé dans le PMS. Il en va de la sécurité et de la conservation des denrées alimentaires.