4 recettes indiennes pour manger plus de légumes

4 recettes indiennes pour manger plus de légumes

La cuisine indienne est réputée pour ses senteurs et ses mélanges d’épices particuliers. Elle fait la part belle aux fruits et aux légumes à travers ses nombreuses spécialités végétariennes. Quelles sont les recettes indiennes à privilégier pour passer à une alimentation riche en légumes ? Voici 4 propositions de plats soigneusement choisis pour vous.

Le samossa : une spécialité indienne incontournable

Introduit en Inde vers le 14e siècle par des commerçants d’Asie Centrale, le Samosa est un plat très populaire dans la cuisine orientale. Il s’est répandu dans le monde entier à partir du 19e siècle avec la migration des travailleurs indiens. C’est un plat croustillant et fondant en forme de triangle qui ne laisse aucun fin gourmet insensible. Même s’il est majoritairement préparé aujourd’hui avec de la viande, des fruits de mer, ou du poisson, il reste à la base une spécialité végétarienne. Traditionnellement, le Samosa se prépare avec des pommes de terre, des carottes, des petits pois, de l’oignon et des épices. Vous pouvez le trouver dans tous les restaurants indiens comme indian palace qui proposent de nombreux plats végétariens. Ce sera l’occasion pour vous de découvrir d’autres spécialités du pays de Gandhi : la soupe de tomate, les oignons bhajia, les gambas tandoori, le mattur paneer, le palak paneer, le daal…

A découvrir également : Livraison de plats cuisinés, la vraie tendance cette année

Samosa indien

Cependant, si vous souhaitez mettre personnellement la main à la pâte, la recette est très simple à réaliser. En plus des ingrédients de base précédemment cités, il vous faut prévoir de la pâte de curry, du chutney de mangue, des feuilles de brick, de la coriandre, et de l’huile.

A découvrir également : Le porc bio dans votre assiette : consommer bien et bon

Pour commencer, il faut préparer la pâte à frire. Pour cela, on fait revenir dans de l’huile l’oignon, l’ail, les carottes, les pommes de terre et le poivron avant d’y ajouter les épices et la pâte de curry. Après avoir ajouté un peu d’eau et laissé le tout mijoter pendant quelques minutes, il faut ajouter à présent les petits pois, la coriandre, et le chutney de mangue. On dispose en petites quantités la pâte ainsi obtenue sur plusieurs feuilles de brick pour les frire. Il est aussi possible de les enfourner si on les veut moins gras. Pour que le samossa puisse prendre sa forme traditionnelle, celle d’un triangle, les feuilles doivent être pliées en triangle. La cuisson du Samosa végétarien prend généralement moins d’une heure. Vous pouvez le déguster avec une salade.

Le malai kofta

Le malai kofta est un plat crémeux et très savoureux qui nous vient tout droit du nord de l’Inde. IL doit la première partie de son nom (malai) à sa sauce crémeuse. Historiquement, ce plat s’est popularisé à partir du 16e siècle, durant la période de gloire des Mughals (l’Empire Moghol). Actuellement, c’est l’une des recettes végétariennes les plus populaires en Inde. Son apparence est très proche de celle des célèbres koftas à base de viande hachée qu’on retrouve dans presque toutes les régions du monde. La seule différence ici est que la viande est remplacée par des légumes (pomme de terre) et un fromage indien appelé paneer.

Durant la cuisson, les boulettes de malai kofta obtenues à partir des pommes de terre bouillies et du paneer sont associées avec une purée de tomate à l’oignon et une sauce curry. Pour la friture des boulettes, d’autres ingrédients tels que la pâte de gingembre, la fécule de maïs, et la coriandre sont souvent ajoutés. Certaines personnes y ajoutent également des noix de cajou hachées et des raisins secs. Le malai kofta se consomme de préférence avec du riz nature ou avec des pains indiens : naan, chapati, paratha…

Le baingan bharta

Le baingan bharta est un plat originaire du sud de l’Inde et est très populaire dans les pays tels que le Pakistan et le Bangladesh. C’est une purée d’aubergine qui s’apparente fortement au baba ganoush oriental, et à son cousin le moutabal. Pour cuisiner ce plat, il faut prévoir de l’huile végétale, du piment frais, du cumin entier, des épices, des tomates, du sel et des feuilles de coriandre.

On place tout d’abord les aubergines dans un four préchauffé pendant une dizaine de minutes avant de les broyer au robot mixeur. Pendant ce temps, les tranches de tomates, les oignons et le piment frais sont cuits dans l’huile puis assaisonnés avec les épices et le sel. Pour finir, on ajoute à ce mélange la purée d’aubergine et on le sert chaud avec les feuilles de coriandres hachées. Ce plat est très apprécié par les fins gourmets en raison de son puissant parfum et sa saveur exquise. En Inde, le baingan bharta se consomme de préférence avec de la salade, du riz ou des pains plats indiens. Vous pouvez également le savourer tel quel sans aucun accompagnement.

Une autre façon de cuisiner le baingan bharta consiste à griller les aubergines à la flamme. Cela permet d’obtenir une saveur particulière. Certaines personnes préfèrent quant à elle ajouter des gousses d’ail à l’intérieur des aubergines (en faisant des fentes à l’aide d’un couteau) au moment de les enfourner pour relever la saveur du plat.

Baingan Bharta

Le korma végétarien

Vous aimez les sauces crémeuses légèrement épicées ? Pourquoi ne pas essayer la version végétarienne du Korma ? Cette délicieuse sauce aux légumes dont les origines datent du 16e siècle est parfaite pour accompagner le riz ou le pain indien. Pour sa préparation, il faut prévoir : de l’huile végétale, de l’oignon, des pommes de terre coupées en dés, des carottes coupées en rondelles, des noix de cajou pilées, des tomates concassées, du curry, un peu de piment frais émincé et des épices. Il vous faudra aussi de la crème liquide, des petits pois et de la coriandre fraîche.

Pour commencer, on fait cuire dans l’huile pendant 10 minutes environ l’oignon, les pommes de terre, les carottes, les noix de cajou pilées, le piment frais et les tomates. On n’oublie pas d’assaisonner le tout avec du sel et du curry. Enfin, on ajoute les petits pois, et la crème liquide avant de laisser mijoter pendant 10 minutes supplémentaires. Selon vos préférences, vous pouvez ajouter à cette recette gourmande d’autres légumes tels que le brocoli ou le chou !

Nous voici à la fin de ce guide culinaire dédié aux spécialités indiennes riches en légumes. La liste n’est pas exhaustive, mais elle contient tout ce qu’il vous faut pour réussir votre immersion dans l’univers gastronomique du pays de Gandhi.