Les indispensables pour l’ouverture d’un restaurant

Les indispensables pour l’ouverture d’un restaurant

La restauration est un business qui séduit beaucoup d’entrepreneurs dans l’Hexagone. C’est pourquoi nombreux sont ceux qui ont décidé d’ouvrir leur restaurant. Pour cela, ils sont passés par plusieurs étapes afin de s’assurer de la réussite de leur projet. Ci-après les détails.

Bien équiper son restaurant

Un restaurant ne peut pas fonctionner sans disposer d’une cuisine bien équipée. Parmi les équipements indispensables, il y a notamment les planchas pour professionnels qui permettent de cuire de nombreux aliments de façon homogène. Vous trouverez des planchas gaz, inox, électriques ou encore à induction.

A lire aussi : Envie de boire un bon café ? Suivez le guide !

Le chef cuisinier devra en effet s’en servir pour réaliser ses plats. Il en existe différents modèles selon les besoins, mais il faut être sûr de leur performance. Pour ainsi éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux s’en procurer auprès de fabricants reconnus. Ceux-ci sauront d’ailleurs conseiller les acheteurs sur l’appareil le plus adapté.

Outre cela, il ne faut pas oublier les autres matériels de cuisine, tels qu’un bon four, un congélateur, une friteuse… ainsi que tous les ustensiles de cuisine. Sachez qu’il est important d’investir une certaine somme dans des équipements professionnels pour garantir une meilleure production. Une grande partie du budget de réalisation du projet y sera donc consacrée.

A lire en complément : Les desserts traditionnels pour Noël

Par ailleurs, il ne faut pas non plus négliger le côté décoration, notamment les mobiliers. Veillez à ce que ces derniers soient pratiques, mais originaux. Cela vous permettra non seulement de vous distinguer des autres concurrents, mais aussi de séduire vos potentiels clients.

En outre, vérifiez si le local que vous comptez utiliser ne nécessite pas de travaux. N’hésitez pas à le faire si vous estimez qu’il n’est pas assez attirant pour recevoir les clients. Contactez un spécialiste en décoration, le cas échéant.

plancha restaurant

Ouverture de restaurant : effectuer une étude de marché

Avant de procéder à l’achat de tous ces équipements, il faut réaliser une étude de marché. Cette étape est en effet nécessaire pour évaluer les risques ainsi que les chances de réussite du projet. Pour cela, vous aurez besoin de vous renseigner sur vos concurrents.

Autrement dit, leurs clients, leurs stratégies commerciales, leurs fournisseurs, etc. Ensuite, informez-vous sur la demande, c’est-à-dire vos clients cibles et leurs habitudes de consommation. Par ailleurs, il est aussi capital d’évaluer votre offre. Cette dernière correspond-elle réellement à la demande ou aux besoins des consommateurs ?

N’hésitez pas à la travailler jusqu’à ce qu’elle soit bien adaptée et réponde aux attentes de la clientèle cible. À noter que l’évaluation des coûts et des revenus sera aussi incluse dans cette démarche. Enfin, il y a le compte prévisionnel qui est indispensable pour vérifier la rentabilité du projet.

Élaborer le business plan pour votre projet de restauration

L’élaboration du business plan ou plan d’affaires est aussi incontournable si vous voulez réussir votre activité. En quelques mots, il s’agit d’un document sur lequel sont recensés tous les détails du projet : objectifs à atteindre, méthodes et stratégies de réalisation, finances et trésoreries, personnel…

Ce document officiel est d’ailleurs obligatoire, sachant que l’ouverture d’un restaurant nécessite plusieurs démarches administratives et financières pouvant s’avérer complexes. Sa mise en place passe généralement par plusieurs étapes, c’est pourquoi l’idéal serait de faire appel au savoir-faire d’un expert en business plan.

Recruter et former le personnel pour garantir un service de qualité

La formation doit être adaptée à chaque profil de salarié. Les cuisiniers doivent bénéficier d’une formation approfondie sur les techniques culinaires et la gestion des stocks. Les serveurs, quant à eux, doivent être formés aux protocoles du service en salle et à l’accueil client. Pensez aussi à prévoir des formations régulières pour maintenir vos équipes au top niveau.

Pensez à bien créer une atmosphère positive et stimulante au sein de votre équipe afin d’optimiser leur motivation et leur engagement envers votre projet. Pour ce faire, organisez des activités extra-professionnelles pour renforcer l’intégration, la cohésion et les relations interpersonnelles entre les membres de votre personnel.

Pensez aussi à proposer un salaire compétitif ainsi que des avantages attractifs (comme une mutuelle santé ou encore un 13ème mois) pour attirer les meilleurs candidats dans votre restaurant.

Recruter le bon personnel est donc crucial dans le succès de tout restaurant, mais ne négligez pas non plus sa formation continue ainsi que son bien-être !

Obtenir les autorisations et les certifications nécessaires pour l’ouverture d’un restaurant

Obtenir les autorisations et certifications nécessaires pour l’ouverture d’un restaurant est une étape cruciale dans la mise en place de votre projet. Cette démarche administrative peut être complexe, mais elle est indispensable pour exercer votre activité en toute légalité.

Il faut se renseigner sur les règles et réglementations propres à votre région ou ville. Il existe des normes sanitaires qui varient selon le lieu géographique du restaurant. Rapprochez-vous donc des services compétents tels que l’Agence Régionale de la Santé (ARS) ou encore la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP).

Vous devez faire une demande d’autorisation auprès de votre mairie pour obtenir le permis d’aménagement nécessaire à l’exercice de votre activité commerciale. Ce document permettra notamment aux pompiers ainsi qu’à toutes autres instances chargées du contrôle technique, sécurité anti-incendie, etc. de vérifier que vos locaux sont conformes aux normes édictées par ces organismes.

Il ne faut pas non plus omettre les obligations liées au contrat commercial, comme l’obtention d’un extrait K-bis délivré par le registre du commerce et des sociétés (RCS), un document officiel attestant simplement que vous êtes immatriculé en tant que commerçant.

Pour ce qui concerne la qualité gastronomique offerte par votre futur établissement, il est possible d’obtenir certaines certifications reconnues internationalement. Les labels tels que « Maître restaurateur », « Gault et Millau », ou encore « Michelin » sont des marques de reconnaissance de la qualité de votre cuisine et de votre service.