Comment fonctionne l’application Yuka ?

Comment fonctionne l’application Yuka ?

Face à des étiquettes difficilement déchiffrables, les consommateurs rencontrent des difficultés pour connaître la composition des produits qu’ils consomment. Ils ont beaucoup plus de mal à dénicher un bon ou mauvais produit pour la santé dans les supermarchés.

Yuka apparaît donc comme une solution à ce problème. C’est une application qui permet de scanner les produits alimentaires et d’obtenir des informations claires quant à leur impact sur la santé. Ainsi, en un simple scan, les utilisateurs savent le produit à favoriser ou à éviter. Dans ce billet, découvrez comment fonctionne l’application Yuka.

A lire également : Les poissons à Marseille qu'il faut découvrir

Yuka : c’est quoi exactement ?

Créée en 2017, Yuka est une application gratuite qui permet de scanner les étiquettes des produits à travers l’appareil photo d’un smartphone ou d’une tablette dans le but de déchiffrer les étiquettes des produits pour savoir leur impact sur la santé. L’application compte aujourd’hui pas moins de 2 millions d’utilisateurs qui scannent au moins un produit toutes les deux semaines. Elle ne marche que sur un smartphone ou sur une tablette.

Yuka : quelles sont les fonctionnalités de l’application ?

Le but de Yuka est d’aider les utilisateurs à consommer davantage de produits sains. Ainsi, pour y parvenir, l’application prend en compte plusieurs aspects liés à la santé, dont la dimension additifs alimentaire et la méthode de production des matières premières (biologique ou conventionnelle), pour analyser la composition nutritionnelle.

A lire également : Un aperçu sur les plats italiens

Yuka permet de faire une comparaison des produits entre eux. Il est assez facile de comparer les produits au sein d’une même catégorie avec l’application Yuka. Le petit plus avec l’application Yuka est la proposition d’alternatives plus saines.

Elle ne se limite pas à analyser la composition ou à déchiffrer les étiquettes des produits. Yuka va plus loin en indiquant des alternatives plus saines. Tout l’intérêt de Yuka tient à cette fonctionnalité. Après évaluation, si un aliment est mauvais, Yuka propose des produits de substitution. Elle redirige ainsi les utilisateurs vers un meilleur choix.

Yuka : comment ça fonctionne ?

Le fonctionnement de Yuka est assez simple. Vous avez votre smartphone ou votre tablette avec vous en allant au supermarché. Au moment de choisir le produit, vous scannez son code-barres avec l’appareil photo de votre smartphone ou tablette pour connaître son impact sur la santé. Si le produit est déjà répertorié dans la base de données de Yuka, elle lui attribue une note sur 100.

La note s’accompagne d’un code couleur allant du vert pour excellent (de 50 à 100) au rouge pour mauvais (en dessous de 25). Au milieu, il y a la couleur orange pour médiocre (25 à 50 sur 100). Vous pouvez ainsi, accéder facilement à une évaluation de vos produits. Yuka présente aussi de façon détaillée les défauts (additifs nocifs, trop caloriques, trop sucrés, etc.) et les qualités par produit.

La note finale des produits est pondérée dans l’algorithme de Yuka, soit 60 % pour la qualité nutritionnelle du produit, 30 % pour la présence d’additifs alimentaires et 10 % pour le caractère biologique ou non du produit. Par ailleurs, si le produit choisi ne figure pas dans le répertoire de Yuka, vous avez la possibilité de rentrer sa composition exacte et d’envoyer une photo du tableau nutritionnel.

D’où proviennent les données Yuka ?

Yuka construit sa note à partir de la base de données ouverte et collaborative d’Open Food Facts (OFF) qui calcule les points forts et points faibles des produits sur 100 g. La base de données est lancée en 2012 et répertorie plus 360 000 produits. C’est donc sur cette base de données que l’application Yuka se fonde pour attribuer sa note aux produits.

Yuka est-il fiable ?

La base de données sur laquelle Yuka se fonde pour analyser les produits des consommateurs est reconnue par les experts. La méthode de calcul utilisée par Yuka pour obtenir le NutriScore est également, celle présente dans la base de données.

L’étiquetage nutritionnel et le code à 5 couleurs sont mis en place par le Ministère de la Santé et sont aussi présents dans la base de données d’Open Food Facts. Nul doute que l’application est efficace.