La Havane à votre table

La Havane à votre table

À l’autre bout de la planète, la cuisine cubaine a subi une véritable révolution. Autrefois, les voyageurs se consolaient de la pauvreté de cette cuisine avec le rhum et les cigares. Mais aujourd’hui, ils se régalent avec des recettes issues d’un savoureux mélange entre les diverses traditions du pays. Pour goûter au poulet au miel et au bœuf émincé épicé, nul besoin de traverser la planète. Un plat cubain en livraison vous permet de délecter vos papilles.

La gastronomie cubaine, un mélange de saveurs importées

Au croisement des traditions espagnoles, africaines, françaises ou caribéennes, la cuisine cubaine a mijoté durant 5 siècles. Le manioc et les patates douces indigènes se mélangent aujourd’hui avec les épices espagnoles. La banane plantain des anciens esclaves africains se mélange avec brio à la sauce tomate de la cuisine caribéenne. Toutes les spécialités de l’île sont aujourd’hui colorées et relevées, avec force ou douceur.

A lire en complément : Comment faire cuire un filet de bœuf ?

Délaissez quelques instants la gastronomie française pour vous plonger au cœur de la capitale du crabe, là où se mélangent le cucurucho, le bacán ou la lechita. En vous plongeant encore plus profondément, découvrez le congrí, la caldosa ou encore l’incroyable ragoût de crocodile.

Cuba, sa nourriture et son rhum

Hormis son extraordinaire gastronomie, Cuba est également renommé pour la qualité de son rhum. Issu de la distillation d’une canne à sucre exceptionnelle, le rhum cubain est à la fois vieux, délicat, frais et fruité au palais. Une véritable révolution pour cette petite île qui est jusque-là ne consommait que de l’aguardiente.

A lire en complément : Idées de cadeaux originaux pour les gourmands et les gourmets

Le rhum cubain est aujourd’hui synonyme de Mojito et de Daiquiri. Il s’invite dans les apéros chics et se dévoile sur les plus grandes tables. Partie prenante de plus grandes recettes de cocktails, il s’y trouve alors sous sa forme blanche. Pourtant, les Cubains restent fidèles au rhum brun sec, le seul, selon eux, à l’arôme pur.