Consommer du chocolat sans culpabiliser, est-ce possible ?

Consommer du chocolat sans culpabiliser, est-ce possible ?

Sans vraiment connaître les multiples bienfaits du chocolat, tout le monde, ou presque, est tombé sous le charme de cet aliment d’exception. Toutes les occasions sont bonnes pour apprécier ces tablettes hypnotisantes pour les yeux, mais en même temps envoûtantes pour la bouche. À travers cet article, vous renouez avec le chocolat et ses bienfaits, tant sur le moral que sur la santé physique.

Lire également : Que proposer pour un cocktail d'entreprise ?

Petit historique

Depuis la première découverte du chocolat il y a plus de 4000 ans, cet aliment a connu diverses formes, différents goûts pour le plus grand plaisir des férus de chocolat.

Si le cacao a été pendant ses débuts consommé en infusion, son dérivé, le chocolat, fait actuellement partie des aliments les plus appréciés.

A voir aussi : Comment rattraper la ganache au chocolat trop liquide ?

À partir de 1828, la préparation devient plus diversifiée, grâce à l’apparition de la presse à chocolat. C’est l’apparition de la première barre de chocolat.

Le périple n’entend toutefois pas en rester là. Au contraire, c’est le point de départ d’un développement exponentiel qui fait qu’aujourd’hui, le chocolat a mille et une variétés, avec des saveurs, des parfums et des formes à vous donner le tournis. En tablettes comme celle-ci par exemple, le chocolat peut prendre différentes formes pour faire plaisir aux petits comme aux grands.

En cette période de fin d’année, cet aliment a acquis une place tout à fait spéciale dans le cœur et dans le budget de tous.

La consommation de chocolat agit sur le cerveau

L’effet de la consommation de chocolat sur l’humeur en général n’est plus un secret pour personne. En effet, une baisse de tonus, une humeur massacrante, une mauvaise journée sont autant de raisons pour recourir à quelques morceaux de chocolat.

Ce n’est plus une affirmation gratuite puisque des preuves scientifiques qui prouvent l’interaction du chocolat sur le cerveau sont bien là. Une étude menée par des scientifiques en collaboration avec une entreprise de fabrication de chocolat en Amérique a mis la lumière sur les effets de cet aliment sur le cerveau et son fonctionnement.

Dans cette étude, l’électroencéphalographie a aidé les chercheurs à mesurer la capacité cognitive d’une personne après avoir consommé du chocolat.

Maintenant, c’est vérifié, le chocolat agit de manière favorable sur le cerveau humain. Il rend le cerveau plus vigilant, plus de raison de culpabiliser puisque cela fait du bien.

Un remède efficace contre l’hypertension artérielle

La vertu du chocolat en tant que vasodilatateur en fait un remède naturel pour les personnes souffrant d’hypertension. En effet, ces petits carrés sont réputés pour dilater les vaisseaux sanguins, ce qui a priori devrait faire augmenter la tension. Mais un autre composant intervient pour contrecarrer cette possibilité.

En effet, le chocolat contient de la théanine, c’est un acide aminé avec des propriétés relaxantes. Ces dernières contribuent à faciliter la relaxation. Elle agit sur le cerveau du consommateur et même si les vaisseaux sanguins sont dilatés, la tension reste au beau fixe grâce à la théanine.

Attention, les inconvénients existent !

Comme dans toute chose, l’excès est toujours nuisible et le chocolat, aussi bon soit-il, ne fait pas exception. Voici les 5 plus grands risques liés à la consommation de cet aliment.

Intoxication

La grande teneur en plomb du chocolat en fait un aliment à risque. En effet, une consommation abusive de chocolat peut mener au saturnisme ou encore intoxication au plomb.

Surcharge pondérale

Les risques d’obésité sont flagrants lorsqu’il s’agit de la consommation de chocolat. En effet, cet aliment est très riche en glucides et en lipides. Il est particulièrement énergétique puisque seulement 100 g de chocolat au lait peut fournir 500 kcal à son consommateur.

Des os à faible densité

Comme l’épinard ou encore le beurre de cacahuète, le chocolat contient de l’oxalate. Cet élément diminue considérablement l’absorption du calcium. De ce fait, les os deviennent plus fins. C’est également un facteur non négligeable dans l’apparition du calcul rénal.

Les différentes allergies

Qui ne le sait pas encore ? La consommation de chocolat peut être source d’allergie pour certaines personnes, surtout si le chocolat est associé avec d’autres ingrédients tels que le lait, le soja ou encore les noisettes.

Mortel pour les animaux de compagnie

Très méconnue du grand public, la présence de théobromine dans le chocolat est un danger pour certains animaux comme les chats et les chiens, mais aussi des perroquets ou encore des chevaux. Le métabolisme de ces animaux ne peut éliminer cette substance qui attaque le système nerveux. Selon la dose consommée, l’âge et la résistance de l’animal, la consommation de chocolat peut être fatale.

En conclusion, le chocolat a des vertus qu’il convient de connaître et de profiter, sans pour autant tomber dans l’abus. L’idéal est de se tourner vers du chocolat noir à 60 % de cacao naturel pour bénéficier de tous ces atouts sans culpabiliser pour votre santé.