Quelles démarches suivre pour bien choisir son café en grains ?

Quelles démarches suivre pour bien choisir son café en grains ?

Délicat, gourmand ou intense, le café présente une palette exceptionnelle de saveurs, goûts, notes et arômes. Pour profiter de ces subtilités aromatiques, il est important de le choisir convenablement. Malheureusement, la large gamme de grains sur le marché ne permet pas toujours la chose. Pour agrémenter vos moments de dégustation, voici l’essentiel des démarches à suivre pour bien les choisir.

Examiner l’aspect visuel du café

Pour bien choisir son café en grains, l’examen de l’aspect visuel vient en première position. Bien que banale, cette manœuvre vous permet en effet d’examiner la qualité et la fraîcheur des grains que vous convoitez. La vérité, c’est qu’on peut reconnaître un bon café rien qu’en examinant son aspect visuel.

Lire également : Le Beaujolais et les vins du beaujolais

Un bon grain de café est en réalité celui qui dispose d’une apparence soignée, élégante et raffinée comme celle des cafés Richard. Si le vôtre présente des cassures, brisures ou fissures, cela doit en effet vous alerter. Pour dégoter les grains de café qui conviennent à vos palais, il vous faudra donc les éviter. Et, ce n’est pas tout.

Aussi, devriez-vous vous méfier des grains aux apparences huileuses ou trop brillantes. Généralement, ils proviennent de stocks ayant subi une trop longue conservation. Vous l’aurez compris, une analyse rapide et méticuleuse des cafés en grains vous permettra d’opérer un choix de qualité. Ne vous en privez donc pas.

A voir aussi : Comment faire un plat de fraises Marmiton ?

Analyser son degré de torréfaction

Tous les amateurs de café vous le diront, la torréfaction joue un rôle fondamental dans la fraîcheur et la qualité des cafés. Étape incontournable de leur cuisson, elle permet en effet de les transformer en des produits comestibles.

Pour déterminer le degré de torréfaction de vos grains, il vous faut examiner leur couleur. Si celle-ci présente un aspect foncé, cela suppose que les grains ont été torréfiés pendant longtemps. Dans ce cas, vous aurez droit à une saveur intense, fumée et prononcée.

Au cas où vous opteriez plutôt pour les saveurs subtiles, fruitées ou acides, misez sur les grains n’ayant qu’une torréfaction légère. Vous les reconnaîtrez à leur aspect orangé et marron.

Si vos envies vous emmènent vers des désirs plus vifs, privilégiez les grains fraîchement torréfiés. Ainsi, vous profiterez de saveurs intenses et aromatisées. De quoi agrémenter vos pauses café, n’est-ce pas !

Tenir compte de sa saveur


Le café, on le sait, est avant tout une histoire de saveur, de goût et de préférence. Pour bien choisir le vôtre, il vous faut donc tenir compte de vos envies. Et, la seule manière de vous en assurer, c’est d’en déguster quelques-uns. Loin de vous inviter à une escapade gustative sans fin, il s’agira plutôt de procéder à une analyse rapide et approfondie :

  • De l’arôme ;
  • De l’acidité ;
  • Et, de la puissance des cafés qui vous sont présentés.

Miser sur son origine

Beaucoup l’ignorent, mais l’origine d’un café en dit long sur ses caractéristiques. En effet, des grains en provenance du Brésil n’ont pas le même goût ou la même saveur que ceux en provenance de la Côte d’Ivoire, du Guatemala ou de l’Inde.

Différents facteurs influent sur leurs caractéristiques, à savoir : la nature du sol, le degré d’ensoleillement ou l’altitude. Pour profiter de goûts exquis, opérez votre choix en fonction des saveurs provenant de différents coins du monde. Votre dégustation n’en ressortira qu’agrémentée.