Les accessoires se mettent au vert dans la restauration rapide

MT : Assiette jetable : Une nouvelle tendance vers une gamme « verte »

MD : Assiette jetable : Avec la loi sur la croissance verte et la transition énergétique, les fast-food se mettent dans l’usage de vaisselles écologiques.

A découvrir également : Nos conseils pour mieux conserver les aliments

Les emballages biodégradables prennent de plus en plus de place dans la société actuelle. La nécessité de vivre dans un environnement plus sain et d’utiliser des produits respectueux de la nature, est pris au sérieux. C’est pourquoi, la demande de produits biodégradables est en forte hausse car ils permettent de diminuer la quantité de déchets en plastique. Entre verrines, pailles, gobelets, barquettes, plateaux-repas, couverts… Tous les accessoires que vous voyez dans la restauration rapide, se mettent au vert. Quels sont ces nouvelles matières healthy qui gagnent du terrain ?

A lire en complément : Comment bien choisir sa machine à glaçons ?

Le choix d’une vaisselle jetable dans son restaurant

Le fast-food d’aujourd’hui, n’hésite pas à utiliser de la vaisselle jetable, biodégradable et compostable en son sein. Elle s’adaptera aux attentes des clients ainsi qu’à chaque plat et boisson. Hygiénique, écologique et respectueuse de l’environnement, ce secteur use de multiples matières naturelles pour confectionner un packaging alimentaire. Vous retrouverez ainsi une sélection d’assiette jetable, des bols, des couverts ou encore des gobelets. Avec son poids minime, la vaisselle jetable bio est simple à transporter.

Le concept « bio » est très populaire. Il offre un large choix d’assiettes jetables, écologiques esthétiques et surtout modernes : de belles assiettes jetables rondes, carrées, ovales, des gobelets pour boissons chaudes ou froides, des serviettes en papier, des bols pour les snacks.

Le développement durable : Au centre des intérêts d’une chaîne de restauration rapide

Plus que jamais, tout restaurant rapide ou fast-food, se doit de répondre à la problématique du développement durable. La fabrication écologique doit ainsi être mise en exergue, avec des matériaux naturels, aptes au contact alimentaire et à petits prix.

Il n’est donc pas rare de retrouver des emballages faits à partir de bagasse, de pulpe de canne à sucre, de palmier ou de bambou et d’amidon de maïs. Sans substances nocives, les restaurateurs les utilisent pour présenter leur plat.

Les alternatives au plastique pour déguster ses plats

L’usage de l’assiette jetable est inévitable, si bien que les restaurateurs recherchent des alternatives plus écologiques. Découvrons ensemble en quels matériaux sont fabriqués ces produits et quels sont les avantages qu’ils offrent.

La bagasse provenant de la canne à sucre

La bagasse est la substance fibreuse qui résulte de la canne à sucre et de la betterave sucrière. Elle offre de multiples possibilités de réutilisation, peut servir d’engrais naturel ou de combustible solide pour la production d’énergie.

La bagasse est une solution alternative intéressante pour créer des emballages et de la vaisselle jetable. Ses avantages sont nombreux : Elle est étanche et résiste aux graisses, elle est entièrement compostable, peut résister à la chaleur et au froid.

Le bambou : un matériau solide

Le bambou est une herbe qui pousse très rapidement et ce, jusqu’à 1 mètre par jour. De grandes quantités peuvent donc être récoltées sans mettre en péril sa production. Le bois qui en résulte est dur, léger et souple. Très plébiscité pour la vaisselle, c’est un matériau qui se caractérise par sa robustesse et sa simplicité de nettoyage, car oui, il passe au lave-vaisselle.

Le papier et le carton

Ils font sans aucun doute partie des matériaux d’emballages les plus utilisés. Ils sont conçus à partir de fibres de cellulose de bois ou de carton recyclé.

Ce qu’il y a d’avantageux avec ces matériaux, c’est qu’ils permettent de fabriquer des packagings peu coûteux, mais adaptés uniquement à des produits secs.

Aujourd’hui, plus de 70% du papier est recyclé. 90% du carton est lui conçu à partir de papier usagé.

Les feuilles de palmier : Pour de la vaisselle adaptée au micro-ondes

Les feuilles tombées du palmier sont très sollicitées pour fabriquer de la vaisselle. Les feuilles ramassées sont moulées en assiettes ou en bols par compression grâce à la vapeur d’eau. Elles ne sont composées que de matières premières naturelles, ne nécessitant aucuns additifs. Résistants à la chaleur et au froid, les vaisselles confectionnées avec, passent au micro-ondes et au four.

Le bois : La matière la plus noble sur votre table

La vaisselle jetable en bois est sans aucun doute cella la plus élégante. Etant une alternative chic et luxueuse au plastique, elle peut être jetée au compost après son utilisation. Avec une structure solide, le bois permet de confectionner une grande diversité de produits. Il s’agit d’un matériau éco-responsable seulement si les arbres viennent de forêts gérées éco-durablement.

Ayant une longue durée de vie, le bois résiste très bien aux variations de températures et à l’humidité. Il est donc idéal pour les longues périodes de stockage. En plus, la vaisselle fabriquée avec, est facile à transporter et répond aux exigences de chacun.

L’art de bien manger

Outre le fait d’utiliser des produits respectueux de la nature (assiettes en carton, gobelets en carton kraft, couverts en bois), de nombreuses chaînes de restauration rapide délaissent les produits de synthèse. En mettant en avant le produit bio, on prend non seulement soin de la planète mais aussi de l’organisme.

Un fast food en 2020, doit aussi se conformer aux exigences des clients, et respecter les tendances (végétariennes, halal, vegan…). Bien que le but de la restauration rapide soit de manger sur le pousse, il n’est pas nécessaire de consommer de la malbouffe. On misera plus sur une cuisine simple, détox, en favorisant fruits et légumes.

Et bien évidemment, il est essentiel d’utiliser des produits fraîchement récoltés, provenant de producteurs locaux. L’objectif étant de se focaliser sur ce que la nature a de mieux à offrir.

Les fast-food se lançant dans une démarche de développement durable et dans l’usage de matériaux éco-responsables sont certes de plus en plus populaires. Mais il reste encore une vaste cible à séduire et à fidéliser. Outre la saveur des plats, c’est l’esthétisme qui attire les clients. Il faut donc miser sur la vaisselle bio, le joli dressage des plats, les ingrédients originaux et les couleurs.