Informations pratiques sur le vin biodynamique

Informations pratiques sur le vin biodynamique

Les principes de l’agriculture biodynamique ont été développés et introduits pour la première fois au début du 20ème siècle. Essentiellement, la biodynamie est une vision holistique de l’agriculture. La viticulture biodynamique consiste à équilibrer la résonance entre la vigne, l’homme, la terre et les étoiles. Elle est basée sur l’idée que, pour atteindre son plein potentiel, un vignoble doit être équilibré et harmonieux.

Qu’est-ce que le vin biodynamique ?

Le vin biodynamique est produit à partir de raisins cultivés selon les principes de la biodynamie. C’est ce qui rend son goût spécial. Les principes de l’agriculture biodynamique signifient que les vignerons ne peuvent pas ajouter d’agents synthétiques dans le processus de culture du raisin. Ils indiquent également que dans le processus de vinification, ils ne peuvent pas ajouter d’agents étrangers comme de la levure ou de l’acide supplémentaire. Cela garantit que le vin est une véritable représentation du vignoble. De cette manière, on obtient un véritable reflet de ce que les raisins ont produit et une meilleure représentation de la région de production.

A découvrir également : Le cidre acquiert ses lettres de noblesse

Le vin biodynamique est plus sain et beaucoup plus respectueux de l’organisme que le vin conventionnel. Les produits chimiques contenus dans d’autres vins peuvent causer des problèmes d’intolérance chez d’autres personnes. Une autre raison de choisir ce vin bio est de défendre la manière traditionnelle de faire du vin. C’est une agriculture qui favorise le respect de la terre. En travaillant celle-ci de manière écologique et biodynamique, on maintient la façon dont les ancêtres l’ont fait et on met en valeur ce qui est biologique.

Comment savoir si un vin est biodynamique ?

Les vins ne peuvent être certifiés biodynamiques que s’ils sont cultivés dans des vignobles pratiquant la viticulture biodynamique. Les pratiques de ce type d’agriculture se poursuivent de la culture à la récolte, à la vinification et à la mise en bouteille. Il existe de nombreuses certifications différentes qui déterminent si un vin est biodynamique. Pour le voir, il suffit de jeter un coup d’œil au-dessous du logos sur la bouteille de vin. Une chose qu’il faut aussi savoir, c’est que ce genre de vin a généralement un agréable arôme funky. Ce caractère fruité est dû au fait qu’aucun élément étranger ne vient compromettre les arômes.

A lire en complément : Quel vin servir avec du canard ?

Il faut noter que le vin biodynamique est différent du vin biologique. Bien que les vins biodynamiques soient également issus de l’agriculture biologique, les deux doivent répondre à des listes de critères différentes pour obtenir la certification officielle. La viticulture biodynamique nécessite des préparations de compost spéciales qui sont fourrées dans des cornes de vache et enfouies dans le sol. Plus tard, les cornes de vache sont déterrées et réutilisées, et la farce est répartie dans tout le vignoble. Opter pour du vin biodynamique, c’est aussi contribuer au respect de l’environnement. En effet, la biodynamie a un impact environnemental minimal. Beaucoup croient à la pratique de la pseudoscience du compostage biodynamique. Quoi qu’il en soit, la préséance historique explique peut-être pourquoi les cornes de vache sont utilisées : la corne animale est un symbole d’abondance. Pour acheter du vin, tout se résume à la préférence. Les raisons de préférer le vin biodynamique peuvent être nombreuses.